Les fruits et légumes frais partent en vacances !

Si les fruits et légumes frais adorent enchanter les repas quotidiens de nos bambins, ils aiment aussi passer du bon temps avec eux en vacances ! Cette année, c’est aux côtés de Chloé, Nino, Louise et Antonin que nos savoureux amis vivent pendant leurs jours de congés d’intenses moments de partage, de joie et de découverte au musée, au marché, à la ferme, dans un verger ou dans un potager. Moments évoqués avec passion par les enfants dans les lettres et cartes postales envoyées à leur famille et amis.

Mail de Chloé, 12 ans, à son amie d’enfance
Salut Capucine,
Aujourd’hui, avec Mamie Breizh, on a fait la route de la fraise. Moi qui aime la fraise plus que tout, j’étais super contente ! On a appris tout un tas de choses sur l’histoire de la fraise de la presqu’île de Plougastel ! Tu savais que c’est un certain monsieur Amédée-François Frézier (non ce n’est pas une blague, c’est son vrai nom !) qui a ramené la fraise du Chili au XVIIIè siècle ? Il a d’abord fait une étape dans le Jardin du Roi à Versailles avant de venir ici, à Plougastel, c’est drôle non ?! On a fait ensuite le tour du musée de la fraise (oui, oui, à Plougastel, ils ont construit un musée rien pour la fraise, tu te rends compte !!) et après on est allées visiter une exploitation où on a rencontré un producteur hyper sympa qui en savait en max sur la fraise de Plougastel. Il nous a donné un tas de conseils et de recettes et Mamie m’a promis qu’on allait les tester ensemble : on va se régaler ! A force de parler de fraises, j’avais l’estomac qui gargouillait et l’eau à la bouche depuis des lustres. Du coup, quand on a pu en déguster quelques-unes, j’étais aux anges : c’est si doux, frais et sucré ! On est reparties ensuite à la maison avec des barquettes de fraises et je n’ai pas pu m’empêcher d’en manger une entière sur le chemin du retour ! J’espère que tu pourras venir l’an prochain avec moi chez Papy et Mamie : on pourra refaire ensemble cette succulente route de la fraise ?!

A très bientôt,
Bises,
Super Chloé qui aime les fraisiers

Carte postale de Nino, 8 ans, à ses grands-parents
Avec Papa et Maman, on est allé au marché d’Aix en Provence, près de notre maison des vacances. Moi, d’habitude, j’aime pas aller au marché, ça m’embête. Mais là, il faisait beau, « ça sentait bon la Provence » comme dit Papa, alors c’était chouette. J’ai bien aimé toutes les jolies couleurs des tomates, des obergines aubergines, (désolé, c’est pas propre, Maman a dit que j’avais fait une phote) et des poivrons. J’avais envie de goûté à tous les fruits, alors un monsieur à grande moustache grise m’a donné des grauoseilles et une pêche. J’en ai mis partout sur mon ticheurte tee-shirt et j’avais le menton collant. Ça a un peu énervé Maman, mais qu’est-ce que bon !

Gros poutous de le part de Nino.

Lettre de Louise, 11 ans, à sa maman
Ma petite maman chérie,
Tonton Jojo nous a emmenés hier, Nico et moi, découvrir un potager à la ferme près de chez lui. Je me suis sentie un peu stupide au début parce qu’il y avait pleins de plantes potagères (c’est le monsieur de la ferme qui les appelle comme ça) que je ne connaissais même pas… Quand je l’ai dit au producteur, cet abruti de Nico a explosé de rire et n’a pas arrêté de se moquer de moi et de me dire que j’étais encore plus bête que les choux du potager.

Heureusement, le producteur a été très gentil et m’a tout expliqué : les différentes variétés de légumes et de plantes aromatiques (le basilic ça sent super bon !), comment les choisir et les associer, comment les planter, avec quelle terre, à quelle saison… Maintenant je sais bien reconnaître tous les légumes, quelles parties des plantes potagères on peut manger, et aussi comment elles poussent… Ce qui n’est pas le cas de Nico, qui fait son malin mais qui n’y connaît rien !

On a appris aussi tous les noms des outils pour le potager. Il y a des noms qui sont vraiment drôles, comme le croc, la grelinette, la serfouette, ou la binette ! On a même eu le droit d’arroser, d’enlever les mauvaises herbes, de semer et de planter ! Et on a pu déguster quelques légumes : j’ai adoré les mini-tomates !

Je crois que quand je serais grande, j’aimerais bien devenir maraîchère !
Bisous à ma petite maman que j’aime,
Louise.

Grande carte postale d’Antonin, 10 ans, à sa grand-mère paternelle
Chère Mamie Evelyne,

Avec Mamie Claudette et les cousins, on s’amuse drôlement bien en , on a même fabriqué du jus de pomme tous ensemble l’autre jour à la ferme ! On a d’abord visité un verger, et on s’est fait gronder par l’arboritrucmuche, enfin le monsieur qui travaille là-bas, parce qu’on a voulu monter aux arbres pour attraper quelques pommes. Tu aurais vu la tête de Mamie Claudette : elle était aussi rouge que son manteau de pluie et sacrément en colère ! Du coup, on est privé de consoles de jeux jusqu’à la fin des vacances, mais ce n’est pas bien grave car on n’y jouait pas de toute façon. Ici, on est tout le temps dehors ! Le monsieur nous a parlé de pommes et de pommiers toute la matinée : comment les fleurs qui poussent au printemps deviennent des pommes en 4 mois, comment on récolte les pommes à l’automne, comment on taille les pommiers en hiver. Au début j’avais peur de m’embêter, mais en fait c’était super intéressant. Il nous a dit aussi qu’il existe plus de 30 sortes de pommes. C’est fou, moi je pensais qu’il n’y en avait que trois ! Et puis après, l’atelier jus de pommes, c’était génial ! On a lavé, broyé et pressé toutes les pommes et on a bu le jus sur place : trop délicieux ! Mamie Claudette a ensuite acheté plein de pommes pour faire une tarte pour le goûter. C’était bon, mais ta tarte à toi, c’est quand même la meilleure !

Grosses bises,
Antonin.

Découvrez aussi

Cuisiner avec ses enfants… Oui, mais quoi et à quel âge ?

La cerise déguisée

Repas nomade… oui, mais tout en équilibre !