Comment l’Union Européenne contribue-t-elle au développement d’une agriculture plus durable ?

Le rôle de la PAC (politique agricole commune) est avant tout de protéger et de développer l’agriculture au sein de l’Union Européenne. Depuis le démarrage de la nouvelle PAC en 2015, les objectifs de performances économiques sont étroitement liés aux problématiques environnementales et sociales. Comment cela se concrétise-t-il ? Quels sont les principaux challenges pour une transition écologique réussie ?

Avant, c’était comment ?

Afin de lutter contre la pénurie alimentaire en Europe, la productivité agricole était privilégiée aux démarches environnementales. Les aides financières accordées par la PAC dépendaient surtout du rendement des agriculteurs.

Or, depuis quelques années, nous observons une évolution des attentes sociétales. Le consommateur se change progressivement en « consommateur » qui cherche à consommer autrement et mieux : il se détourne des productions intensives et s’oriente vers les denrées issues d’une agriculture plus respectueuse de l’écosystème. Pour répondre à ces préoccupations toujours plus prégnantes, la PAC a adopté de nouvelles orientations.

Aujourd’hui, on mesure l’impact de l’agriculture sur l’écologie

Pour la période 2014-2020, la PAC évolue : 30% du budget est désormais dédié aux mesures ayant un impact bénéfique sur l’environnement. Voici quelques exemples d’application concrète de cette PAC alimentaire, sociale et environnementale :

  • Paiement vert : un paiement direct est attribué aux agriculteurs qui respectent des normes bénéfiques à l’environnement, telles que la diversification des cultures, la conservation de prairies permanentes et la préservation de zones d’intérêt écologique.
  • Formation des agriculteurs : les nouvelles pratiques agronomiques et d’élevage, plus durables, sont encouragées, notamment par des campagnes ciblées, diffusées dans toute l’Europe.
  • Soutien à l’agriculture biologique actuellement en plein essor : l’Europe vise à développer sa production et à structurer ses filières.

Quel est le futur de la PAC ?

L’Union Européenne est d’ores et déjà en train de préparer l’avenir, et les ambitions environnementales qui se dessinent sont encore plus grandes. Les futures mesures devront s’adapter au défi climatique.

Quelles sont les perspectives de la PAC 2020 ?

  • L’utilisation croissante des technologies modernes, innovantes, favorables notamment à la qualité et à la traçabilité des produits.
  • La poursuite de la sensibilisation au gaspillage alimentaire.
  • Le développement de mesures tenant compte du bien-être animal.
  • L’intégration des préoccupations européennes en matière de développement durable au commerce mondial. La prévention des risques liés au climat afin de se prémunir aux mieux des conséquences préjudiciables du changement climatique sur les exploitations agricoles et les marchés.
Découvrez aussi

Le damier de raisin

La sucette moulin à vent pêche nectarine

Repas nomade… oui, mais tout en équilibre !